• WWE Monday Night Raw

    WWE Raw
    Format Sports et divertissements                 Catch Professionnel
    Crée par Vince McMahon
    Avec Raw Brand
    Thème "…To Be Loved" by Papa Roach
    Pays d'origine Flag of the United States USA
    Nbe d'épisodes 793 (au 4 août 2008)
    Général Manager Mike Adamle
    Commentateurs Michael Cole - Jerry Lawler
    Annonceuse Lilian Garcia
    Télévision
    Plateau actuel
    The Raw version of universal WWE entrance set introduced on January 21, 2008 for WWE's high-definition broadcasting debut.
     
    Générique
    Temps et diffusion d'origine 2 heures et 5 minutes par épisode
    (1 h 35 and publicités) USA Network
    Temps et diffusion française

    45 min (inclus publicités) NT1, RTL 9, Action

    Liens externe
    Site officiel

    Format d'origine

    Au départ appelé WWF Monday Night RAW, le programme fut diffusé le 11 janvier 1993 sur USA Network pendant 1 heure. Le RAW du début changea la donne dans le monde du catch professionnel télévisé. Auparavant, le catch se déroulait sur scène avec une audience faible ou lors de grands shows dans les salles (nommées dans le monde du catch et en Anglais des Areas). Le concept de RAW était bien différent de son prédécesseur, la Prime Time Wrestling : Au lieu de matchs préenregistrés, avec des voix et des discussions enregistrés en studios, RAW était montré en direct avec tout ce qui en découle. Au premier épisode on a pu voir Yokozuna battre Koko B Ware, Les Steiner Brothers battre les Executioners, Le champion intercontinental Shawn Michaels battre Max Moon, et l'Undertaker battre Damian Demento. Une interview de Razor Ramon a aussi été diffusée ce jour là.

    RAW était diffusé du Manhattan Center (maintenant Hammerstein Ballroom), un petit théâtre de New York et diffusé en direct chaque semaine. La combinaison d'un auditoire intime et du direct s'est montré très bonne. Cependant, l'organisation des directs s'est avéré un gouffre financier pour la WWF et les shows préenregistrés ont commencé à apparaître 1 semaine sur 2. À partir du début 1994 et jusqu'en septembre 1999, RAW était diffusé en direct le lundi soir et le lendemain, le show du lundi suivant était enregistré. Ce qui faisait que RAW était en direct une fois sur 2.

    Le logo original de Monday Night RAW, utilisé de 1993 à 1997Monday Night Wars


     

    En 1995, la World Championship Wrestling (WCW) commençait à diffuser son tout nouveau show, Monday Nitro, en direct chaque lundi soir. RAW et Nitro étaient face à face pour la première fois le 11 septembre 1995. RAW était enregistré une fois sur deux et ce avant Nitro, ce qui incitait le Vice-Président de la WCW Eric Bischoff, qui faisait aussi des apparitions à l'écran, d'annoncer en avance les résultats du show de la WWF. Quelques fans regardaient aussi les résultats des enregistrements de RAW sur internet, ce qui causait encore plus de dommage en ce qui concerne les audiences des RAW enregistrés.

    WWF RAW passait au direct pour tout ses shows en septembre 1999 grâce à des bonnes audiences et des bons taux d'achats de ses pay per views.

    Au commencement de la guerre des audiences en 1995 jusqu'à la moitié de 1996, RAW et Nitro allaient s'échanger les victoires dans une rivalité fermée. Cependant, au deuxième semestre de 1996, grâce notamment à l'histoire de la nWo, Nitro commençait une série de victoire dans les audiences qui durait 83 semaines consécutives, s'arrêtant le 13 avril 1998.

    « Pillman a un révolver » 

    Le 4 novembre 1996 lors de RAW, la WWF diffusait le fameux segment « Pillman a un révolver » avec la rivalité entre Steve Austin et Brian Pillman quand Austin visitait ce premier alors blessé chez lui. Austin était pris à parti par des amis de Pillman et une bagarre éclatait jusqu'à ce que l'image soit coupée. Le directeur en scène contactait Vince McMahon et l'informait qu'il avait entendu « des explosions ». La transmission était restaurée plus tard montrant Pillman beuglant « Ce fils de **** a eu son compte ! Laissez-le partir! Je vais tuer ce fils de **** ! Dégagez de mon chemin putain ! » Ce dernier commentaire n'était pas censuré et était clairement compréhensible, ce qui voulait dire que la WWF devait s'excuser la semaine suivante pour cet incident pour pouvoir rester sur le USA Network. Pillman devait aussi s'excuser pour ce commentaire, affirmant que ce n'était pas habituel pour lui de tenir ce genre de propos.

    Le logo Raw is War, utilisé du 10 mars 1997 au 10 septembre 2001RAW is WAR

     
    Le 3 février 1997, Monday Night RAW passait à un format de deux heures, avec l'avènement de « l'Ère Attitude » à la WWF. Dans l'attente de briser l'élan de domination de la WCW dans les audiences, la Extreme Championship Wrestling (ECW) était ramenée par le fait que Jerry Lawler ait « défié » la ECW le 17 février 1997. Dans une édition ou RAW retournait au Manhattan Center, Taz, Mikey Whipwreck, Sabu, Tommy Dreamer, D-Von Dudley, et le Sandman répondaient à ce défi avec une invasion. La semaine suivante, le propriétaire de la ECW Paul Heyman, faisait une entrevue à RAW.

    A travers 1997, il y avait de plus en plus d'éléments de controverse à RAW et dans les programmes de la WWF comme la Nation of Domination, et les experts en la matière qu'étaient la D-Generation X.

    Le 10 mars 1997, Monday Night Raw devenait officiellement RAW is War. L'édition du 17 mars 1997 comprenait une violente altercation entre Bret Hart et Vince McMahon (qui sans le savoir allait annoncer l'évènement de novembre) avec des insultes qui n'ont pas été entendus à la télévision). Brian Pillman a réalisé une série de segments XXX Files avec Terri Runnels, qui poussait le bouchon plus loin. Ces segments s'arrêtaient prématurément lors de l'édition du 29 septembre 1997 de RAW, après le décès de Pillman le 5 octobre 1997 à cause de problèmes cardio-vasculaires héréditaires.

    Après WrestleMania XIV en mars 1998, la WWF reprenait la tête dans les Monday Night Wars avec sa toute nouvelle « Ère Attitude », qui était l'avènement de stars montantes comme Steve Austin, The Rock et Mankind. La rivalité désormais culte entre le méchant président de la WWF Vince McMahon (qui quittait son poste de commentateur après le véritable incident du Montréal Screwjob pour devenir Mr. McMahon, le président diabolique de la fédération) et le favori des fans Steve Austin (qui a été renvoyé par Bischoff à la WCW pendant l'été 1995 pour ne pas être assez vendeur) captivait complètement les fans. Le 13 avril 1998, RAW voyait à l'affiche s'affronter Austin et McMahon, et marquait donc la fin de 84 semaines de domination de la WCW dans les audiences depuis 1996.

    Alors que RAW tentait une nouvelle approche dans ses programmes, Nitro allait commencer à produire des shows plus ternes avec les mêmes histoires. Les vieilles stars comme Hogan et Nash squattaient les main-events, alors que des jeunes talents comme Chris Jericho, Chris Benoit et Eddie Guerrero n'avaient pas d'opportunités d'avancer, et le seul nouvel arrivant qui a été élevé au statut du main-event à cet époque était Bill Goldberg.

    Pendant ce temps, à RAW, les fans étaient immergés dans la rivalité entre le propriétaire de la WWF Vince McMahon et "Stone Cold" Steve Austin. Des nouveaux talents comme Triple H et sa D-Generation X, Mankind et The Rock étaient projetés dans les main-events. D'autres comme Kane, Val Venis, Goldust, etc. tenaient leurs rangs et symbolisait le fait que la WWF est l'endroit où les nouveaux talents viennent au détriment de la WCW. Les deux fédérations étaient arrivés à un tel point, que quand leur shows respectif se déroulaient dans la même région la même nuit (RAW à Hampton, Virginie et Nitro à Norfolk), DX était envoyé filmer un segment de "guerre" à l'aréna de Norfolk Things où ils ont réprimandé et interrogé des fans devant la caméra qui affirmaient qu'ils avaient reçus leurs places pour Nitro gratuitement (probablement dans l'attente pour la WCW de remplir l'aréna le plus possible à cause du manque des ventes de tickets).

    Le 4 janvier 1999, Mick Foley, qui a lutté à la WCW aux débuts des années 90 sous le nom de Cactus Jack, gagnait le titre WWF Championship en tant que Mankind lors de RAW. L'annonceur de Nitro Tony Schiavone l'annonçait ironiquement "ça va en mettre plus d'un le cul par terre." Au moment ou Schiavone insultait Foley, plus de 600 000 personnes changeaient de chaînes pour regarder RAW. La semaine suivante, et pour plusieurs mois, beaucoup de fans de RAW mettront sur leurs pancartes, « Mick Fokley met moi le cul par terre ! ». C'était également la nuit ou Nitro diffusait un match pour le titre de la WCW dans lequel Kevin Nash s'allongeaient scandaleusement face à Hulk Hogan pour le compte de trois de ce dernier qui l'avait juste aveuglé.

    RAW remportait la guerre des audiences contre Nitro et ne subissait plus aucune défaite après le 8 février 1999.

    L'ancien logo WWF RAW utilisé du lundi 17 septembre 2001 au 1er avril 2002 La fin de la Guerre

    Un nouveau contrat de télévision de la WWF avec la société Viacom l'amenait à changer de chaîne. Le 25 septembre 2000, RAW quittait le USA Network pour TNN (qui plus tard devenait Spike TV).

    Le déclin de la WCW dans ses revenues et ses audiences amenait la Time Warner à vendre la compagnie à la WWF en 2001. La dernière édition de Nitro était diffusée le 26 mars 2001. Le show débutait avec Vince McMahon faisant un petit discours au sujet de son achat récent de la WCW et finissait plus tard avec un simultané avec RAW sur TNN et une apparution surprise de Shane McMahon à Nitro. Shane interrompait son père triomphant sur son rachat de la WCW pour expliquer qu'il était le seul et unique qui détient la WCW, marquant le début de ce qui allait être la storyline de "l'Invasion" à la WWF.

    Le logo et le nom RAW is WAR étaient retirés en septembre 2001, après les attentats du 11 septembre 2001 et la sensibilité autour du mot "guerre". Ceci symbolisait aussi le fait que les "Monday Night Wars" étaient terminés.

    Le logo WWE RAW utilisé du 8 avril 2002 au 2 octobre 2006 Brand Extension 

    A la mi-2002, la WWE débutait un processus qu'elle appelait le "Brand Extension". La WWE se divisait ainsi elle même en deux promotions distinctes qui obtenait chacune ses propres réserve de catcheurs, storylines et personnages incarnant l'autorité. RAW et SmackDown! devenaient les deux divisions et allaient entrer en compétition l'une contre l'autre. Cette séparation est le résultat du rachat de la WWF de ses deux rivaux, la WCW et la ECW.

    Les lutteurs devenaient maintenant exclusifs à un show. A cette époque, ceci n'incluait pas le WWE Undisputed Championship et le WWE Women's Championship, ces deux titres WWF/WWE allaient être défendus dans chaque show. En août 2002, le WWE Undisputed Champion Brock Lesnar, refusait de défendre son titre à RAW, qui du coup devenait exclusif à SmackDown!. La semaine suivante à RAW, le General Manager Eric Bischoff remettait le nouveau (ou restauré) World Heavyweight Championship au challenger numéro un Triple H.

    Le WWE Women's Championship est exclusif à RAW, comme l'a indiqué à l'époque la General Manager de SmackDown! Stephanie McMahon.

    Après le Brand Extension, une "draft lottery" annuelle était organisé pour transférer les membres de chaque roster et ainsi faire du changement.

    WWE RAW clamait le 2 août 2005 le fait d'avoir le plus d'éditions hebdomadaire organisés par n'importe quel feuilleton ou programme hebdomadaire avec pas moins de 636 épisodes. Il s'était dit que RAW avait ravi cette place à Gunsmoke, qui détenait jusque là cette distinction. Cependant, selon les critères que la WWE a utilisé pour cette revendication, l'actuel record serait encore détenu par le show de la Georgia Championship Wrestling, qui a été diffusé tous les samedis soirs entre 1972 et 1984.

    Le retour sur le USA Network 

    Le 10 mars 2005, Viacom et la WWE décidaient de ne pas prolonger leur contrat avec Spike TV, RAW et les autres programmes de la WWE ne seraient donc plus diffusés sur la chaîne lors de la fin de l'entente en septembre 2005. Le 4 avril 2005, la WWE annonçait qu'elle a trouvé une entente pour trois années avec NBC Universal pour ramener RAW à sa maison d'origine, le USA Network, avec deux spéciales sur NBC à la clé et un RAW en espagnol sur Telemundo. La semaine du retour de RAW sur USA, Spike TV diffusait une spéciale en direct de la Ultimate Fighting Championship pour être face à face avec RAW.

    La première du retour sur USA s'intitulait "WWE Homecoming" et comprenait le retour de champions de la WWE comme Hulk Hogan, Steve Austin, Mick Foley, Triple H et Vince McMahon avec aussi la présence de nombreuses légendes comme Roddy Piper, Jimmy Hart, Jimmy Snuka et Harley Race. Le WWE RAW Homecoming était d'une durée de trois heures, l'édition la plus longue que RAW est jamais connu dans ses 12 ans d'histoire. USA a aussi montré RAW Exposed, une heure des meilleurs moments de RAW durant son précédent passage sur USA. La WWE annonçait que RAW a reçu sa plus grande audience en trois années, gagnant plus de six millions de téléspectateurs.

    La semaine suivante, Vince McMahon virait Jim Ross pour ne pas avoir aidé sa famille qui s'est fait dévaster par les Stunners de "Stone Cold" Steve Austin. Jonathan Coachman était nommé au remplacement de Ross, mais après deux semaines, il était remplacé par l'ancien commentateur de la ECW, Joey Styles.

    Depuis son retour sur le USA Network, WWE.com a hébergé un nouveau service appelé WWE Unlimited qui montre en direct ce qui n'est pas montré à RAW lors de la publicité. Il aura permis de montrer quelques segments exclusifs notamment le heel turn de Gregory Helms, mais aussi des segments récurrents comme le Kiss Cam, de la Diva Maria. Mais aussi le WWE Unlimited Trivia, présenté par Todd Grisham, et qui consiste à interroger trois spectateurs au hasard sur l'histoire de la WWE dans la ville. Depuis la mi-juillet 2006, la WWE ne diffuse plus WWE Unlimited sur son site pendant RAW, en partie à cause les plaintes du USA Network sur le fait que WWE Unlimited leur enlève des revenues pendant la publicité.

    RAW est parfois enregistré en même temps que SmackDown!, dans ce qui est appelé un "WWE Supershow". L'édition du 14 novembre 2005 était un supershow, et il était enregistré le jour du décès d'Eddie Guerrero dans sa chambre d'hôtel à Minneapolis. Les RAW et SmackDown! de la semaine étaient spécialement en hommage à Eddie.

    2006

    Le 9 janvier 2006, RAW revendiquait qu'ils devenaient les premiers dans un programme sportif à diffuser du "sexe en direct", avec Edge et Lita sur un lit plaçé dans le ring. Malheureusement pour les deux tourtereaux, Ric Flair et John Cena venaient gâcher la "fête". La WWE annonçait que RAW a gagné 16 % d'audience par rapport à la semaine précédente, avec le segment du "sexe en direct" qui a fait la meilleure audience de la soirée pour ce show.

    Lors du RAW du 1er mai 2006, Joey Styles annonçait qu'il quittait son poste en dénonçant Vince McMahon, la WWE, le divertissement sportif, et le fait que les fans "tombent dans le panneau". Son poste vacant de commentateur laissait la place à Jim Ross de faire son retour, mettant ainsi fin à la storyline ou Ross se faisait viré par Linda McMahon. Ceci permettait à Styles de devenir le commentateur de la nouvelle ECW quand elle était lançée en juin.

    Pendant le RAW du 25 septembre 2006 - la 696e édition à Oklahoma City, Oklahoma était perturbée par une panne de courant qui était réparée un peu plus tard. Un évènement similaire s'est produit le 26 mai 1996 à Florence en Caroline du Sud pour WWF In Your House 8: Beware of Dog, des suites d'un orage qui s'abbatait sur le Florence Civic Center et créeait le caos pour le majeure partie du PPV. Le mardi suivant, Beware of Dog revenait à North Charleston en Caroline du Sud pour finir les trois matchs qui n'ont pus se dérouler.

    Le 9 octobre 2006, RAW organisait une spéciale de trois heures pour le commencement de sa nouvelle saison et qui s'intitulait "RAW Family Reunion", où la WWE lançait un tout nouveau logo et thème musical pour RAW, "To Be Loved" de Papa Roach. Cette édition comprenait des catcheurs des deux autres divisions de la WWE, SmackDown! et la ECW. Tous les catcheurs de SmackDown! et de la ECW qui étaient présents lors de cette soirée sont déjà passés au show du lundi soir auparavant.

    Le 23 octobre 2006, RAW célébrait sa 700e édition à Chicago.

    2007 

    Courant juin 2007, Timbaland présentait exceptionnellement son dernier titre avec le groupe suédois The Hives Throw It On Me car plusieurs Diva de la WWE sont présentes dans le clip qui parle de combats de catch avec elles.

    Le 25 juin 2007, RAW était diffusé sans spectateurs pour la première fois. Le show était annulé suite au décès de Chris Benoit et sa famille appris plus tôt dans la journée, au profit d'une diffusion de trois heures sur les meilleurs moments de la carrière de Benoit en sa mémoire. Ce show hommage n'était pas présenté à l'international après que l'on ait appris les circonstances de cette tragédie, dans la plupart des cas comme en France, un best-of de Vengeance 2007 a été diffusé.

    Le 28 juillet, RAW débarquait sur la chaîne de la TNT, NT1 dans la version "International" de 45 minutes qui est diffusé désormais tous les samedis sur la chaîne en prime time avec 3 semaines de retard sur les États-Unis.

    Le 30 juillet 2007, RAW a réalisé aux États-Unis un rating de 2.51 sur l'échelle de Nielsen, ce qui est son score le plus bas en dix ans. Cependant, Nielsen Media Search a annoncé avoir fait une erreur dans son estimation, le score n'était donc pas aussi faible que cela.

    2008

    Le 7 janvier 2008, la WWE annonçait que ses 3 divisions (RAW, SmackDown!, et ECW) seraient désormais diffusées en HD, avec le nom de code "WWE HD", et ce débutant avec RAW le 21 janvier. La WWE a investie près de 20 millions de dollars pour se préparer à ce changement exigeant du nouveau matériel, avec aussi de nouveaux effets pyrotechniques et de nouveaux jeux de lumières. Ce changement était marqué par un nouveau décor qui est maintenant utilisé par les trois divisions RAW, SmackDown!, et la ECW. Le 23 juin 2008, pendant le WWE Draft , Ross était transféré de RAW à SmackDown alors que Michael Cole lui faisait le chemin inverse de SmackDown à RAW, changeant ainsi les positions des commentateurs des deux divisions. Ceci mettait donc fin au poste de commentateur de Monday Night RAW pour Ross suite à près de 12 ans d'activité.

    Le 23 Juin 2008, le WWE Draft 2008 envoi le champion de la WWE Triple H à SmackDown! laissant RAW sans ceinture de championnat. JBL en profite pour appliquer la "loi martiale" afin de prendre le contrôle de RAW en raison de l'absence de General Manager et du Président Vince McMahon (suite à son accident). Le 30 Juin 2008, Jim Ross fais ces adieux à RAW, mais Edge intervient et le renvoit au vestiaire. Il en profite pour dire qu'aucune superstar de RAW n'aura de match de championnat pour son titre (le World Heavyweight Championship), Batista intervient lui porte de nombreuses prises suivit d'un Batista Bomb, Batista part alors en direction des vestiaires, CM Punk descend vers le ring, et utilise sa malette et remporte le titre d'Edge, ce qui fais revenir le World Heavyweight Championship à RAW et met fin a la crise de la division. Le 28 juillet 2008 après un long moment sans général manager, Shane McMahon annonce que Mike Adamle le devient à son tour.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :